Lorsqu’on regarde les écrans de PC aujourd’hui, on ne peut pas imaginer à quoi ils ressemblaient dans les années 60 et 70. Simples et capables de reproduire une seule couleur, ils n’étaient même pas l’ombre de ce qu’ils allaient devenir de nos jours. En 1950, lorsque les téléviseurs sont devenus populaires, les informations générées par les ordinateurs n’étaient reproduites que sur papier.

À cette époque, un seul ordinateur occupait une pièce entière et l’ensemble semblait sortir d’un livre de science-fiction. Si vous voulez en savoir plus sur l’évolution des écrans de PC, découvrez dans ce guide leur parcours.

Le début de l’évolution des écrans d’ordinateur

Les premiers écrans d’ordinateur sont apparus dans les années 1960. Ils étaient capables de reproduire une seule couleur, le vert. Pour cette raison, ils étaient connus sous le nom de « moniteurs au phosphore vert ». En outre, ils avaient une meilleure netteté que les téléviseurs.

Cependant, comme aucune machine ne reproduisait d’images, seul le texte était affiché. En pratique, cela ne posait pas de problème. Il en a été ainsi jusque dans les années 80. Pendant 20 ans, une seule couleur était affichée sur les écrans, même dans les versions construites par des sociétés comme IBM et Apple.

A LIRE  High tech : customisez votre voiture avec des équipements de confort

Les années 80 et l’âge des couleurs

Les choses n’ont commencé à changer que dans les années 1980. En effet, c’est en 1981 que la norme CGA (Color Graphics Adapter) voit le jour. Elle tire parti des premières cartes graphiques couleur embarquée dans les ordinateurs et permet de reproduire jusqu’à 4 couleurs et 16 tons.

La reproduction des différentes teintes était basée sur l’intensité avec laquelle la couleur était affichée sur l’écran de PC. En fait, l’évolution de ce segment a commencé à s’accélérer au cours de cette période. En 1984, IBM annonce la norme EGA (Enhanced Graphics Adapter), qui étend le nombre de couleurs affichées à 64.

Dès 1987, la société a introduit la norme Video Graphics Array (VGA). Elle offrait un bond en avant en termes de qualité et les nouveaux écrans étaient capables d’afficher 256 couleurs à des résolutions allant jusqu’à 800 x 600 pixels.

Les années 90 et les cartes vidéo

Une grande partie de l’évolution de la qualité des images affichées aujourd’hui est due aux cartes vidéo. Des modèles plus proches de ceux que nous connaissons aujourd’hui ont commencé à apparaître au début des années 90.

À cette époque, des sociétés comme NVIDIA et ATI (aujourd’hui AMD) ont commencé à populariser les cristaux liquides, présents dans les écrans LCD.

A LIRE  Pourquoi investir dans un portable gamer ?

Écrans de PC dans les années 90

C’est dans la moitié de cette décennie que les fabricants ont commencé à miser sur des écrans plus fins. Les moniteurs CRT (lourds et énormes) ont abandonné la scène pour que les écrans LCD (plus légers et plus fins) puissent gagner de la place.

À cette époque, il était déjà possible de concevoir une jolie landing page via l’écran d’un PC. En outre, de nouvelles normes de transmission de données ont été créées pour prendre en charge les technologies lancées à cette époque.

L’évolution des cristaux liquides et le futur

Au cours de la dernière décennie, l’évolution des écrans LCD et en particulier des moniteurs a été très importante. Les écrans LED, OLED et AMOLED ont remporté le marché. Le taux de rafraîchissement (mesuré en Hz) a diminué, tout comme le temps de réponse lors de la génération des images.

ancien ecran pc

De plus, les dimensions des écrans de PC ont été réduites ainsi que le poids de cette électronique. La consommation d’énergie a été réduite et la perfection dans la formation des images a été atteinte. Et ce, sans l’effet de scintillement, responsable de la fatigue des yeux.

Aujourd’hui, avec les nouveaux écrans disponibles, vous avez l’avantage de virtualiser vos événements professionnels. Car il existe des moniteurs spécifiques pour les gamers et les professionnels. Il existe des versions avec différentes tailles d’écran, allant de 17 à 37 pouces. En ce qui concerne la reproduction des couleurs, actuellement la possibilité dépasse déjà le spectre de 1 milliard de couleurs.

A LIRE  Un vidéo projecteur portable : pourquoi faire ?

Où s’équiper ?

L’idéal est de s’équiper en s’orientant vers les offres de la chaîne Electro Dépôt. Les prix sont bas tout au long de l’année, il n’y a donc pas besoin d’attendre des offres pour bénéficier d’un tarif attractif. Pour ceux au budget serré, il est possible de payer en plusieurs fois.

La chaîne propose le retrait gratuit en une heure en magasin en plus des formules d’expédition classiques en point relais, à domicile, ou à une autre adresse. Les écrans vendus par Electro Dépôt bénéficient d’une garantie contractuelle de deux ans.