En 2021, et plus que jamais, vous avez droit, si vous décidez de lancer votre entreprise, à tout un tas d’aides d’Etat. Nous avons noté plus d’une vingtaine d’aides à la création d’entreprises, ce qui n’est pas rien. Vous auriez donc tort de vous en passer, n’est-ce pas ?

Pour vous aider à y voir plus clair dans cette offre pléthorique proposée par l’Etat français, nous allons passer en revue quelques-unes de ces dites aides d’Etat. Vous serez ainsi plus à mêmes de bénéficier de ces aides.

Et oui, cela peut sembler incroyable, mais nombreux jeunes -et moins jeunes d’ailleurs- entrepreneurs ne connaissent même pas l’existence de la Prime activité, alors quant aux autres aides à la création d’entreprise, le constat est encore plus prononcé.

La création d’entreprise est un passage dans le parcours d’un jeune entrepreneur qui est délicat à négocier. On prend des risques et il faut absolument être en capacité de réussir son challenge, sans quoi, il ne nous resterait plus qu’à aller pointer à l’ANPE.

L’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise

L’ACRE est l’une des aides d’Etat qui est incontournable car elle permet de démarrer en douceur. En effet, grâce à l’ACRE, vos taux de cotisations sociales sont diminués durant les premières années de la vie de votre jeune entreprise.

A LIRE  Objectif numéro 1 : optimiser sa page d’accueil !

Les aides à la création d’un business en ligne [2021]

L’ACRE permet ainsi de devoir moins reverser à l’URSSAF en début de chaque mois. C’est un dispositif majeur d’aide à la création d’entreprise car celui-ci a est opérant sur le long terme.

Certes, pour bénéficier de cette aide d’Etat, vous devrez répondre à divers critères. Cependant, ceux-ci sont tout à fait accessibles. Vous devrez, à titre d’exemple, être titulaire du RSA avant même de demander l’ACRE ou être un demandeur d’emploi indemnisé.

Les formations à la Chambre des Commerces et d’Industrie

La CCI est en mesure de vous proposer des réunions d’information gratuites de manière fréquente. Elle peut également vous proposer une aide supplémentaire visant à vous en apprendre davantage sur le business dans lequel vous venez de vous lancer.

Si cette aide est payante, celle-ci pourra être toutefois financée par le CPF (Centre personnel de formation). Vous bénéficierez ainsi, dans le cadre d’une formation de 35 heures sous 5 jours, de conseils précieux pour vous lancer dans une nouvelle activité.

Les activités web sont nombreuses. Toutes requièrent, toutefois, une certaine expertise. Créer son site vitrine ne demande pas les mêmes qualités que celles de devenir un rédacteur web. Aussi, afin d’envisager plus sereinement le lancement de notre projet web, ces formations peuvent être une aubaine.

A LIRE  Comment trader les cryptomonnaies en toute simplicité

Les aides de la Banque publique d’investissement

Grâce à la BPI, vous allez pouvoir recevoir des aides, telles que, notamment, la garantie création qui garantira à hauteur d’entre 50 à 60% votre prêt bancaire.

De plus, si vous étiez amenés à devoir demander une avance, vous feriez alors appel à Avance+, un dispositif délivré par la BPI qui permet de vous avancer l’argent durant une année entière.

La Bourse n’est pas en reste non plus puisque cette dernière, par l’intermédiaire de la BPI, là encore, peut être à l’origine d’un apport d’argent à hauteur de 30 000 euros, à condition, cependant, que votre projet fintech soit déjà bien avancé.

Le Crédit d’Impôt Recherche

Les aides à la création d’un business en ligne [2021]

Le CIR a été créée dans le but de soutenir l’innovation. Cette aide s’adresse aux entreprises qui officient dans le domaine du R&D.

C’est un dispositif de réduction d’impôt qui est donc dédié aux entreprises opérant dans le domaine de la recherche et du développement.

Celles-ci devront toutefois demeurer dans le cadre de l’Union Européenne pour pouvoir être en mesure de bénéficier d’une telle aide d’Etat.

Les aides pour les personnes handicapées

Si vous êtes une personne handicapée, plus que jamais, vous souhaitez probablement ne pas rester à ne rien faire de votre vie. La création d’une entreprise en ligne de type business digital est donc forcément une offre à prendre en considération tellement celle-ci est simplifiée. Pas besoin de vous déplacer, de rencontrer des clients… vous opérez depuis votre domicile.

A LIRE  Torrent9 : Ce qu'on ne vous a pas dit sur ce site

Aussi, l’Etat a mis en œuvre une aide pour les personnes à mobilité réduite, l’AGEFIPH. Vous aurez ainsi droit, si vous êtes concernée, à une aide à hauteur de 5 000 euros, ce qui est toujours appréciable lorsqu’on se lance dans un business en ligne.

A noter que le fait d’être éligible à cette aide ne vous empêchera pas de l’être pour les autres offres, telle que l’ACRE, pour ne citer que cette autre offre d’Etat.