Comme n’importe quel actif, la cryptomonnaie n’est pas épargnée par la volatilité. On dit qu’un actif est volatile quand son cours augmente ou chute brusquement dans le temps. L’année 2021 a été particulièrement éprouvante pour les pro-cryptos en raison de la forte volatilité qu’a subie ce marché. Durant cette année, les cryptos ont connu des hausses et des chutes impressionnantes de leur cours. La plus forte hausse a été enregistrée en novembre 2021 avec un cours du Bitcoin qui s’est élevé à 68 521$. Ceci a poussé de nombreux investisseurs à se demander si le marché des cryptos est toujours un marché sûr et à quelle volatilité faut-il s’attendre en tradant ce type d’actifs aujourd’hui. Répondons à ces questions dans cet article.

Pourquoi la cryptomonnaie est-elle volatile ?

Pour rappel, le terme cryptomonnaie ou crypto-actif désigne un actif numérique virtuel décentralisé qui repose sur un protocole nommé blockchain et des algorithmes cryptographiques. Il s’agit d’un moyen de paiement de pair à pair comme les monnaies classiques à la différence qu’il ne dépend d’aucun établissement bancaire et qu’il ne se décline pas en version physique.

C’est justement là l’un des risques majeurs liés à la volatilité de la cryptomonnaie. Cette dernière ne bénéficie d’aucun cours légal. Il est donc difficile d’évaluer sa valeur. Contrairement aux actifs classiques qui reposent sur un système centralisé, les cryptos fonctionnent sur un système décentralisé. Aucune institution ne va réguler son cours. Ce dernier sera surtout influencé par le degré de spéculation, c’est-à-dire par la loi de l’offre et de la demande. Plus une cryptomonnaie est sollicitée ou accessible, plus elle prend de la valeur, mais plus un krach est susceptible de se produire.

A LIRE  Comment les technologies web ont facilité l’investissement boursier ?

D’autres facteurs peuvent aussi influencer sur la volatilité des cryptomonnaies, dont la conjoncture internationale et le contexte économique. La dévaluation des monnaies fiat, tout comme la crise économique dans le monde, peuvent avoir une conséquence directe sur la volatilité des cryptoactifs. Plus le contexte économique est bon, plus la valeur des cryptos augmente et plus elles risquent d’être volatiles.

Est-ce que je vais perdre mon argent en crypto à cause de cette volatilité ?

Comme nous l’avons vu plus haut, les cryptomonnaies sont volatiles et ce degré de volatilité peut parfois être difficile à évaluer, car il est surtout lié aux sentiments des investisseurs. Les risques de perdre son argent avec les cryptos sont donc réels. Toutefois, il est possible de l’éviter en adoptant certains comportements.

Par exemple, il ne faut pas vendre systématiquement lors d’une baisse de valeur. Ceci peut sembler une évidence, mais de nombreux investisseurs ont tendance à vendre lorsque le prix chute par peur de perdre leur argent.

volatilité

Il faut aussi minimiser les risques en acquérant plus de connaissances et d’expérience sur le marché. Il faut avancer étape par étape. L’une des façons d’y arriver est de faire du demo trading crypto. C’est un moyen de s’habituer au marché sans prendre des risques.

A LIRE  Comment bien choisir son agence web ?

Un autre conseil pour se protéger de la volatilité des cryptomonnaies est de diversifier ses investissements en répartissant son argent dans d’autres actifs plus stables, comme les métaux précieux ou encore l’immobilier.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la volatilité des cryptos représente peut-être un risque pour certains investisseurs. Mais pour d’autres, elle peut être une opportunité. Il existe plusieurs stratégies pour tourner cette volatilité à son avantage, comme la vente à découvert. Cette stratégie s’appuie sur la dépréciation d’un actif pour se faire du bénéfice. Elle consiste à emprunter un actif et à le vendre au prix du marché actuel quand on sait que la valeur de la cryptomonnaie va baisser. À l’inverse, on peut aussi monétiser son investissement dans la crypto en achetant un actif et en le conservant tout simplement jusqu’à ce que le cours monte, si on sait que la tendance est haussière.